» our blogs » ERASMUS
 

 

ERASMUS
Un bon passeport pour la citoyenneté européenne

 

ERASMUS : UN BUON PASSAPORTO PER LA CITTADINANZA EUROPEA

L’esperienza di una ragazza pugliese, passata un giorno dall’ITCG Compagnoni per salutare una delle collaboratrici del nostro progetto Comenius.

(JPG) Un’esperienza nuova ti permette di conoscere sempre qualcosa in più del mondo e di te stesso...in questi anni di attesa, mentre aspettavo l’occasione giusta per vivere, da brava cittadina europea, un’esperienza di studio all’estero, ho sempre creduto in questa massima. Una bella base teorica, certo. Ma quando poi il treno inizia a muoversi e a percorrere chilometri su chilometri, un brivido un po’ ti scuote. E la teoria svanisce nel turbinio della vita reale, delle piccole difficoltà concrete...la valigia troppo pesante, dov’è la stazione ? non lo sai, ma sai che il tuo francese è rudimentale, Paris, la grande città e il caos, la prima volta sulla metrò, la coincidenza persa, l’attesa del treno successivo, il cambio di biglietto...mille e ancora mille difficoltà nelle quali destreggiarsi, mille volti sconosciuti, gente che ha fretta. Anche questo fa parte del pacchetto di bei ricordi ed emozioni che compongono la mia esperienza Erasmus...partire è davvero importante. Esercitiamola questa cittadinanza europea ! Spetta a noi studenti il compito di sostenere, non soltanto in linea di principio, ma soprattutto praticamente ed attivamente quest’incontro tra culture diverse, differenti saperi, usi, modi di essere. Ad esempio, io ho avuto modo di confrontarmi non soltanto con coetanei francesi, americani, rumeni, inglesi e spagnoli...ma anche con ragazzi e ragazze cinesi, giapponesi e vietnamiti. Delle persone eccezionali, davvero. Eppure così differenti da me. Sopratutto a tavola !!! Ed è curioso accorgersi che, col tempo, le uniche vere differenze rimangono unicamente quelle legate ai gusti dei cibi...insomma, non siamo poi, davvero, così tanto diversi. Siamo tutti ragazze e ragazzi che si trovano nello stesso luogo, così, per caso. Grazie alla propria forza di volontà. E’ infatti essenziale impegnarsi e dare il meglio in ambito universitario per potersi aggiudicare la borsa. Una buona media e un buon numero di crediti formativi costituiscono i requisiti principali di selezione. In più perché l’esperienza sia una buona esperienza è essenziale valutare bene non solo la destinazione ma anche gli esami che si andranno a sostenere... C’è una storia, attribuita al presidente Thomas Jefferson che racconta : "Due persone con un dollaro in tasca si incontrano, si scambiano il dollaro e si salutano. Ognuno riparte con un dollaro in tasca. Ci sono altre due persone. Ognuna con un’idea in testa. Se la scambiano e quando si salutano ognuno ha due idee" e, perché no, anche una terza idea, frutto del confronto tra le due di partenza. Trovo che questo aneddoto parli da sé e possa esprimere bene lo spirito che, secondo me, dovrebbe animare qualsiasi tipo di viaggio, sia esso di studio e non, qualsiasi approccio a tutto ciò che è incontro con le culture diverse dalla propria. Bene ragazzi, da Angers è davvero tutto. E se ne avrete voglia, se ne avrete la possibilità, non lasciatevi scappare l’occasione di vivere, di crescere. ARIANNA TOSI

Nelle foto : Arianna per le strade di Angers(JPG)

ERASMUS : un bon passeport pour la citoyenneté européenne

L’expérience d’une fille d’Apulies, passée un jour à ITCG Compagnoni pour saluer sa sœur, Maria Grazia, collaboratrice de notre projet COMENIUS.

Une nouvelle expérience te permet de connaître davantage du monde et de toi ..., dans l’attente d’une occasion juste pour vivre, comme brave citoyenne européenne une expérience d’étude à l’étranger, j’ai toujours cru dans cette maxime. Une belle base théorique, c’est évident. Mais quand le train démarre et parcourt plusieurs kilomètres, un frisson te prend. Et la théorie s’évanouit dans le tourbillon de la vie réelle, des petites difficultés concrètes.... La valise trop lourde, où est la gare ? tu ne le sais pas, mais tu sais que ton français est rudimentaire, Paris, la grande ville et le caos, la première fois sur le métro, la correspondance ratée, l’attente du prochain train, le changement du billet..... et des milliers de difficultés encore où se débrouiller, de milliers de visages non connus, des gens qui sont pressés. Cela aussi il fait partie des bons souvenirs et émotions qui composent mon expérience Erasmus ... partir c’est vraiment important . On doit l’exercer cette citoyenneté européenne ! C’est à nous les étudiants le devoir de soutenir, pratiquement cette rencontre de cultures différentes., différents savoirs, habitudes, façons d’être. Par exemple, moi j’ai eu l’occasion de me confronter avec des français, des américains, des roumains, des anglais et des espagnols du même âge et aussi avec des garçons et des filles chinois, japonais, et vietnamiens. Des personnes exceptionnelles, vraiment. Et si différents par rapport à moi.. Surtout à table. C’est curieux s’apercevoir que, avec le temps, les seules différences sont celles des nourritures, enfin on n’est pas tellement différents. On est tous des garçons et des filles qui se trouvent dans le même endroit par hasard. Grâce à leur force de volonté . C’est important donner le mieux à l’Université pour avoir une bourse.. Une bonne moyenne et un bon numéro de crédits formatifs constituent les éléments principaux de la sélection. Il faut évaluer aussi la destination et les examens . Thomas Jefferson raconte que » Deux personnes avec un dollar dans la poche se rencontrent , ils s’échangent le dollar et se saluent . Chacun part avec un dollar. Deux personnes avec une idée dans la tête . Il y a deux autres personnes ,chacune avec une idée. Ils l’échangent et lors des salutations ils ont deux idées, parfois trois idées , d’après la comparaison des premières . Cette expression exprime bien l’esprit que, à mon avis devrait caracteriser n’importe quel voyage, pour étude ou non, tout approche à ce qui est rencontre de cultures différentes de la sienne. Bien les garçons, c’est tout d’Angers. Et si vous aurez l’envie, la possibilité aussi, ne ratez pas l’occasion de vivre, de croître. ARIANNA TOSI

 
Publié le lundi 28 avril 2008

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le lundi 28 avril 2008 par Claudio Conti
 
Publié le mercredi 25 février 2009 par Claudio Conti
Mis à jour le dimanche 22 mars 2009
 
Publié le samedi 20 mars 2010 par Jean-Marc pinet
 
Publié le vendredi 22 mai 2009 par Jean-Marc pinet
 
Publié le mercredi 25 février 2009 par Claudio Conti
 
Publié le dimanche 22 mars 2009 par Claudio Conti
 
Publié le samedi 5 avril 2008 par Group 1 (Mateusz Wilusz)
 
Publié le mardi 12 janvier 2010 par Jean-Marc pinet
 
Publié le samedi 6 septembre 2008 par Claudio Conti
 
Publié le vendredi 10 juillet 2009 par Claudio Conti
Sur le Web
 
 
Accueil     |    Espace rédacteurs