» Actualités/Aktualnosci/Attualità » Les conséquences de la crise économiques dans la région des Pays de la Loire
 

 

Les conséquences de la crise en pays de Loire
Les conséquences de la crise économiques dans la région des Pays de la Loire

 

En 2008, la région des Pays de la Loire est au cinquième rang des régions française en terme de surface et de population avec 5,6 % de la population française. Près de 22 % des ligériens travaillent dans l’industrie. La région concentre 7,6 % de l’emploi industriel en France, ce qui la place au troisième rang des régions industrielles, derrière l’Île-de-France et Rhône-Alpes, et devant le Nord - Pas-de-Calais. Les Pays de la Loire sont la deuxième région agroalimentaire française (près de 13 % de l’effectif français du secteur), juste derrière la Bretagne (près de 16 %). C’est surtout l’industrie des viandes qui domine, avec 21 % de l’effectif français de ce secteur et 11,6 % de l’effectif industriel de la région. (1)

La crise a provoqué un recul de 1,2 % de la croissance au premier trimestre 2009, la dégradation économique n’épargne aucun secteur d’activité.

Dans l’industrie et le bâtiment Si en 2008, le secteur industriel a vu son chiffre d’affaire 2008 progressé globalement de 3%, on constate qu’il coexiste avec une baisse de l’emploi quasi équivalente. La fin d’année a été catastrophique, annonciatrice de la crise qui a touché l’industrie automobile, le bâtiment, les travaux publics et la construction.

Quant à l’artisanat, l’agriculture et la pêche, ils ont subi une baisse globale des revenus, même si 90% de ces petites entreprises ont continué à maintenir ou créer des emplois.

Ainsi, la situation de l’emploi n’a cessé de se dégrader, conséquence d’une diminution à la fois du nombre d’emplois (-13,5%) et une augmentation du nombre de demandeurs d’emploi (+25%). Résultat : un taux de chômage qui est passé de 6,1 à 6,7% fin 2008. Ce chiffre continu d’augmenter avec l’effondrement de l’emploi intérimaire. Les investissements directs étrangers sont en net repli. Les créations d’entreprises sont également en retrait alors que les défaillances d’entreprises se sont multipliées fin 2008 et davantage encore au premier trimestre 2009. Enfin, le commerce de détail qui résiste toujours actuellement pourrait vaciller avec la remontée du chômage qui réduit le pouvoir d’achat des ménages. Quant aux services, la détérioration de l’activité provient principalement de l’affaissement de la consommation des ménages. (2)

Voici ce qu’on peut lire dans la presse : licenciements et fermetures d’usines se multiplient - Journal Ouest france du 5 Mai 2008

« La fonderie de l’Authion vient de fermer mardi dernier (90 emplois). Packard Bell : 240 postes supprimés. L’Etas fermera en 2012 (360 emplois). Zach System : 60 licenciements. Valéo Systèmes Electriques supprime 29 postes. Continental : 270 postes ont été supprimés. Nec : 334 suppressions de postes d’ici 2010. Thomson toujours dans l’attente de son rachat. Des entreprises en difficulté : la société Cécilia (parfums d’intérieur) à Segré en redressement judiciaire (36 emplois) ; un plan de départ « volontaire », vient d’être signé à Beaupréau et Candé, dans l’entreprise Manitou.

Les travailleurs sont les premières victimes de cette crise, et tout doit être entrepris pour stopper cette hémorragie.

Les aides publiques vont-elles sauver les entreprises ? Les hommes politiques y croient en tout cas. L’État vient de dévoiler les mesures de son plan de relance tandis que les collectivités locales présentent des budgets « anti-crise ». Ces mesures sont accueillies de façon mitigée par les entreprises. Certaines, comme dans le BTP bénéficient pleinement d’effets de levier, tandis que d’autres, comme dans les transports, se sentent complètement oubliées. »

Pourtant, d’après le CESR - Conseil Economique et Régional des pays de loire - dans cette période difficile, « les Pays de la Loire peuvent s’appuyer sur ce qui a fondé leur réussite : équilibre entre économie résidentielle et économie productive, fluidité du marché du travail, compétitivité industrielle, dynamisme démographique, attractivité du territoire. » « Autre constat positif : la bonne résistance des secteurs agro-alimentaires et aéronautiques. Enfin le rattrapage en matière d’innovation des PME régionales (en 2008, les Pays de la Loire sont parmi les 5 régions françaises les plus créatives). » (3)

Début Mai , pour faire face à la crise, le conseil régional a accéléré certains projets : des nouvelles aides pour les jeunes et les salariés en difficulté, soutien à l’innovation, meilleure sécurisation des salariés par la formation professionnelle continue, soutien au logement des jeunes, financements des "hauts bilans" des entreprises, soutien exceptionnel aux filières économiques... Un plan de relance avec 40 mesures concrètes et 259 millions d’euros d’investissements, les explications de Jacques Auxiette en vidéo

Ainsi développer l’économie constitue une des priorités du Conseil régional, qui a choisi de privilégier une stratégie d’accompagnement des filières. Neuf pôles de compétitivité sont en place en Pays de La Loire :

1) Végétal spécialisé

2 Biothérapie

3 Enfant

4 Génie civil et éco construction

5 Automobile haut de gamme

6 E M C ² (Ensemble métalliques et composites complexes

7 image et réseau

8 Valorial (alimentaire)

9 Elastopôle (industrie du caoutchouc).

« Quel impact ces pôles auront-ils sur l’emploi cadre d’ici 2010-2015, lorsqu’ils seront arrivés à maturité ? En créeront-ils ? On peut d’ores et déjà tracer 2 scénarios. Les estimations de l’effet des pôles sur l’emploi oscillent entre la création d’environ 27 000 emplois cadres dans un scénario optimiste mais seulement 9 400 dans un scénario pessimiste. »(4)

sources

(1) Ministère de l’Économie, de l’industrie et de l’emploi - 19/02/2009

(2) Aline CLÉMOT, Laurence HAUTBOIS ,Conjoncture - Synthèse : L’activité économique se dégrade encore Insee - consulté le 10 juin 2009 sur

(3) synthèse conjoncturelle du premier trimestre 2009. Les indicateurs de la conjoncture régionale,- Observatoire Régional Économique et Social (ORES), Consulté le 5 juin 2009 sur

(4)Pôles de compétitivité et emploi cadre en Bretagne et Pays de la Loire - étude,- APEC,Association pour l’emploi des cadres consulté le 20 Mai 2009 sur

Conseil Régional des Pays de la Loire http://www.paysdelaloire.fr/

Société d’Economie Mixte (SEM) Régionale des Pays de la Loire http://www.sem-paysdelaloire.fr/

 
Publié le lundi 15 juin 2009

 
 
 
Les autres articles de cette rubrique :
 
Publié le samedi 5 avril 2008 par Claudio Conti
 
Publié le jeudi 24 mai 2007 par Martine Scotto di Vettimo
 
Accueil     |    Espace rédacteurs